Dormir les cheveux mouillés, ce qu’il faut savoir

De nombreuses personnes négligent les effets de l’humidité sur la chevelure. Pourtant, il s’agit d’un critère qui présente de réels impacts sur la santé dans sa globalité ainsi que capillaire. De nombreuses études ont montré que dormir avec les cheveux mouillés est la source de certaines maladies comme des démangeaisons ou des infections de la peau…

Le changement de la température

Pendant la nuit, la température corporelle baisse légèrement. Pourtant, les cheveux mouillés se refroidissent petit à petit au contact de l’air au fur et à mesure que le temps passe. De cette manière, les cheveux mouillés sont en contact avec notre cou ainsi que notre nuque. Ce changement de température favorise l’apparition de diverses pathologies comme des torticolis ainsi que des douleurs musculaires et autres courbatures. Vous les sentirez au moment où vous vous réveillez.  À cela s’ajoutent les maux de tête ou même de fortes migraines. D’autant plus que la combinaison de l’humidité et des draps favorise le développement de certaines bactéries. Bien que les diverses études ont montré que la baisse de la température corporelle aiderait une personne à trouver le sommeil plus facilement, il n’est forcément pas recommandé de laisser les cheveux humides, car les impacts négatifs sont divers.

La sensibilité du cuir chevelu

Mis à part la santé de l’organisme, celle de la chevelure est également en danger. Les cheveux séchés de façon optimale sont synonymes de cheveux en meilleure santé. En effet, lorsqu’ils sont au contact avec l’eau ou en contact de divers produits moussants, les écailles de kératine servant de protection à la tige capillaire s’ouvrent petit à petit. Ce qui affaiblit sa capacité de protection. L’humidité nuit également à la couche externe ayant une fonction protectrice du follicule pileux. De cette manière, la chevelure devient de plus en plus sensible. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas s’endormir les cheveux humides. Cela favorise non seulement la fragilité de la fibre, mais aussi la perte en brillance de votre chevelure. Ces divers dommages concernent en grande partie les différentes ruptures des cheveux et surtout leur élasticité.

Le développement de diverses maladies

Il faut savoir que dormir les cheveux mouillés présentent également des conséquences néfastes sur la peau. En effet, il s’agit généralement d’une légère irritation suivie d’une sécheresse cutanée. De plus, certaines études effectuées ont déduit que les oreillers conçus avec des matériaux synthétiques peuvent contenir des moisissures et des champignons en contact de l’humidité. Ces derniers sont les principaux responsables d’asthme ou d’allergies. Ce sont, d’ailleurs, des micro-organismes qui prolifèrent dans des environnements humides, exactement comme les acariens. Dormir les cheveux mouillés favorise ainsi leur développement. Si vous souffrez de démangeaisons, de larmoiements, de nez bouché ainsi que de troubles respiratoire ou d’autres signes pouvant indiquer la présence d’allergie ou d’asthme, passez vos taies d’oreiller ainsi que vos draps au lavage avec de l’eau chaude au moins une fois par semaine. Cela, en vue de limiter l’exposition aux éléments irritants causés par l’humidité.

Notre score
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *